Si j’étais un oiseau, je serais un colibri

Aujourd’hui, 10 septembre 2023, le blog MADAME DYS a 1 an !

Si j’étais un oiseau, je serais un colibri

Aujourd’hui, 10 septembre 2023, le blog www.madame-dys.fr a un an !

En réalité, les trois premiers articles ont été publiés entre le 10 août et le 8 septembre 2022 mais j’avais peur de faire connaître le blog. Ce n’est que le 10 septembre que j’ai osé en faire l’annonce publique.

Gateau d'anniversaire pour célébrer les 1 an du blog Madame Dys

Un an de blogging, c’est l’occasion de faire un bilan. D’abord, laissez-moi vous raconter une histoire, largement diffusée sur les réseaux sociaux :

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre.

Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »

Aux moqueurs il répondit « je fais de mon mieux, je fais ma part ». 

Colibri
Source : pexels-pixabay-349758

Cette légende, popularisée par Wangari Muta Maathai, lauréate du Prix Nobel de la Paix 2004, m’inspire 3 messages :

  • Agir à son échelle
  • Commencer petit
  • Faire de son mieux

Trois messages qui s’appliquent à mon parcours de blogueuse de ces douze derniers mois. Voyons, ce que le petit Colibri que je suis, a réalisé pendant 365 jours.

Colibri orange sur fond noir

Peut-être mon futur logo ?

Agis à ton échelle 

L’allégorie du colibri véhicule un message important. Nous avons tous un rôle à jouer dans la société. Nous pouvons tous, à notre niveau, faire notre part pour rendre le monde meilleur. Même une toute petite action peut avoir un impact immense.

Comme le disait Gandhi : « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. »

La légende du colibri souligne l’importance de faire sa part pour changer le monde, même si notre contribution peut sembler modeste à première vue.

Pourquoi j’ai créé le blog MADAME DYS ?

Je réponds en partie dans le premier article du blog Pourquoi mon blog s’appelle Madame Dys ? et je donne 3 autres raisons dans cet article-là.

Découvrez mes autres motivations dans l’article “Amour & Blogging : mission d’une mère d’enfant DYS”.

Creusons un peu plus cette mission que je me suis découverte. Je n’ai pas eu de révélation ! C’est l’aboutissement d’une réflexion et d’un cheminement intérieur de plusieurs années, notamment lorsque j’ai commencé à chercher mon ikigai. Mais là c’est une autre histoire que je vous raconterai peut-être un jour… ou pas 😉

Comment faire connaître les troubles DYS et leurs impacts ?

Comme le colibri, je fais ma part pour accompagner les parents d’enfants DYS, à travers ce blog.

Mon histoire de vie m’a fait m’intéresser aux troubles DYS : d’abord « Desesperate mother » avec un enfant porteur de DYS, je suis devenue patiente-experte, conférencière, formatrice, coach et enfin blogueuse sur cette thématique.

Je suis passionnée par les troubles DYS et je suis déterminée à fournir à mes lectrices des informations et des ressources utiles. Je suis convaincue que mon blog peut avoir un impact positif sur la vie des gens, et en particulier des mères d’enfants DYS.

Voici quelques exemples de la façon dont j’utilise mon blog pour aider les mères d’enfants DYS :

  • Je publie des articles informatifs sur les troubles DYS, par exemple celui-ci. 
  • Je recommande des ressources et des outils qui peuvent aider les mères d’enfants DYS qui font face à la charge mentale, à l’épuisement.
  • Je partage des histoires de réussite de personnes atteintes de troubles DYS. 
  • Je partage mon expérience de mère d’enfant DYS et de coach pour aider les autres mamans à trouver le chemin vers l’épanouissement personnel et professionnel.

Prenez une pause pour lire à voix haute et lentement le court article “Sur le chemin de la sérénité : 5 conseils en vers”

Je crois que mon blog est un outil précieux qui peut aider l’entourage des personnes atteintes de troubles DYS à vivre une vie meilleure. Je suis fière de pouvoir utiliser mes talents d’écriture pour faire une différence dans le monde.

Pourquoi parler des DYS autrement ?

J’ai créé ce blog car je suis moi-même la mère d’un enfant DYS. J’ai pu constater à quel point il était difficile de trouver des informations sur les troubles des apprentissages qui nous donnent de l’espoir. Comme beaucoup de mères, je me suis sentie isolée et seule au début de mon parcours de combattante. J’ai donc voulu créer un espace où les mamans d’enfants DYS pourraient trouver des informations, des conseils et du soutien.

J’espère que mon blog sera utile et réconfortant pour les mères d’enfants DYS. Je veux leur montrer qu’il n’y a pas de honte à avoir un enfant DYS, et que leurs enfants peuvent réussir

Je vous partage aussi des coups de cœur, notamment sous forme de poèmes en vers libres. Vous trouverez, de temps en temps, des billets d’humeur ou coups de gueule inspirés par mon parcours de combattant de femme, de mère d’enfant DYS.

Quels sujets traite le blog MADAME DYS ?

A travers mon blog, mon but est de vous aider à être une maman d’enfant DYS épanouie et à le rester. Alors, naviguez à travers les pages pour découvrir ce que je vous propose.

Le blog parle de DYS bien sûr…

L’article dans lequel je présente les 6 troubles DYS n’est que le 22ème article publié. Pourquoi ai-je attendu aussi longtemps avant de proposer cet article spécifique ? Parce que je trouvais la première version ennuyeuse. J’avais l’impression d’être dans un amphithéâtre d’université où un professeur barbant faisait son cours magistral de façon très plate. Cela doit rappeler des souvenirs à certains 😉 

Puis, je me suis souvenue du message que je fais passer sur les médias locaux de mon île depuis 2017 : “Etre DYS et Réussir”. D’un coup de baguette magique ou plutôt de tapotements sur le clavier, l’article “Présentation des troubles DYS” est devenu “Comment transformer le parcours de combattant des DYS en Réussite” avec des exemples inspirants de personnes DYS.

En relisant mon livre “A, B, C, Dys : le guide du parent (presque) zen”, la lettre Y m’a donné l’idée des portraits chinois. Ainsi, les troubles DYS sont devenus yole ronde, bambou, puzzle, boussole, lutin farceur, boule de fils emmêlés. J’ai adoré écrire ces 6 articles et je sais que beaucoup d’entre vous les ont appréciés :

… et aussi de développement personnel

Dans les vingt premiers articles, j’ai beaucoup parlé de lâcher-prise, de zénitude. Ce blog est aussi un moyen de partager mon expérience de femme face à la charge mentale et de manager confrontée au burn-out.

Les livres de développement personnel ainsi que ma formation de coach m’ont beaucoup apporté. J’ai voulu partager avec vous les enseignements que j’en ai tirés.

En 2023, j’ai choisi deux sujets en particulier :

  • Des pistes pour aider les mères à lâcher prise et se sentir épanouies et légères.
  • Des conseils pour aider les parents à développer l’estime de soi de leur enfant et aussi la leur.

Pourquoi ces 2 sujets de développement personnel ? Parce que ce sont les demandes que j’ai eues en majorité en 2022 pour du coaching individuel. Si tu souhaites être accompagnée, je t’invite à me contacter gratuitement via le lien ici. Cette action ne t’engage qu’à une unique chose : prendre du temps pour toi-m’aime. Et j’adore rencontrer mes lectrices et lecteurs, même par écrans interposés (le décalage horaire ne me fait pas peur !). Alors, prenons un thé virtuel ensemble.

Prendre soin de soi

Commence petit 

Pourquoi appliquer le 1er pilier de l’ikigai ?

Qu’est-ce que l’ikigai ?

L’ikigai est une philosophie de vie qui s’enracine dans la culture japonaise. 

Le mot ikigai est formé de :

  • « iki » dérivé de « ikiru » qui signifie vivre
  • « gai » qui signifie valeur
ikigai écrit en kanji

Il n’existe pas de traduction littérale en français. Ikigai peut être compris comme :

  • Ce qui donne un sens à sa vie,
  • La raison pour laquelle on se lève le matin.

Lire vos commentaires de mes articles est une bonne raison de me lever le matin. Merci à vous chères lectrices et chers lecteurs.

Dans son livre “Le petit livre de l’ikigai”, le neuroscientifique japonais Ken Mogi présente les 5 piliers de l’ikigai :

  • Commencer petit
  • Se libérer soi-même 
  • Harmonie et durabilité 
  • La joie des petites choses 
  • Être ici et maintenant 
Les 5 piliers de l'ikigai selon Ken Mogi

Pourquoi le 1er pilier de l’ikigai est important ?

J’ai commencé lentement avec l’objectif premier de publier un article mensuel.

Où en suis-je donc dans mon défi ? Ai-je réussi à le tenir ? 

Oui, et même au-delà de mon objectif SMART. En effet, ma passion de l’écriture l’a emporté, et surtout vos retours en commentaires m’ont amené à vous proposer plus de contenu. Merci pour vos encouragements.

Contenu : Quel est le bilan des 12 premiers mois ?

Que serait un bilan sans données chiffrées ? Promis, je ne donnerai pas plus de dys 10 chiffres 😉

Nombre d’articles publiés (y compris celui-ci) :

  • Objectif : 12
  • Réalisation : 37

Félicitations à moi-même ! Oui, je suis fière de ce résultat. Comme je le dis à mes coachées, il est important d’exprimer de la gratitude envers soi-même.

Quel est la cartographie du blog MADAME DYS ?

Quand j’ai commencé à augmenter le rythme de mes publications, je me suis lancé un autre défi : publier au moins 5 articles dans chaque catégorie du blog.

Les catégories d’articles ont légèrement évolué depuis septembre 2022. La rubrique « Les astuces de Madame Dys » a disparu. Ses articles ont été reclassés soit dans « Maman d’enfant DYS, maman ZEN » soit dans la nouvelle catégorie « Perles de développement personnel » ou dans les deux. 

Voyons si j’ai relevé le challenge de publier au moins 5 articles par catégorie (un article peut être dans plusieurs rubriques) :

  • Maman d’enfant DYS, maman ZEN : 10
  • Les DYS de A à Z : 10
  • Perles de développement personnel :  13
  • Coup de cœur, Billet d’humeur : 6
  • Défis : 6

Challenge relevé !!!

Mon fils m’a fait remarquer, à juste titre, qu’il manque le plan du site c’est-à-dire un endroit où on peut retrouver la liste des articles regroupés en catégories. Amélioration fonctionnelle du blog à apporter en 2024. N’hésitez pas à me faire part de vos observations et critiques bienveillantes.

Quelle est la taille idéale d’un article de blog ? 

D’après mes recherches sur le net, un article doit faire au moins 500 mots pour être référencé par Google. La taille idéale serait comprise entre 1500 et 2000 mots. La tendance actuelle serait aux très longs articles : plus de 2500 mots. Plus c’est long, plus c’est bon 😉

Article le plus long du blog Madame Dys : 5342 mots

10 articles dépassent les 1500 mots, soit près d’un tiers des articles publiés. Plus j’écris, plus je suis à l’aise. L’article le plus long faisait au départ plus de 6000 mots mais il y avait beaucoup de redites. A la relecture, j’ai allégé. J’ai pris aussi la décision de proposer systématiquement un sommaire pour les articles de plus de 2000 mots.

Le blog compte 8 articles de moins de 500 mots. Il s’agit en général des billets d’humeur et des coups de cœur. L’Article le plus court de Madame Dys : 166 mots

Fais de ton mieux

Blogueuse : le travail de l’ombre

J’adore écrire mais parfois je me dis “Dans quelle galère, suis-je allée me fourrer ?” quand je dois réaliser les nombreuses tâches pour accomplir ma mission.

De l’idée à la publication d’un article 

Pour arriver au produit fini, c’est-à-dire l’article publié, je dois réaliser les activités suivantes :

  • Définir le calendrier de publication.
  • Rechercher des sujets intéressants et pertinents pour mon public cible
  • Structurer le plan de l’article
  • Faire des recherches pour les articles, vérifier des informations
  • Écrire des articles qui sont bien informés et engageants.
  • Trouver ou créer des illustrations.
  • Optimiser les articles pour les moteurs de recherche.

Pourquoi est-il important de définir le calendrier de publication ?

Il y a eu des mois avec un seul article (et même 0 en novembre 2022). Des publications ont été reprogrammées voire déprogrammées. Avril, mai et août 2023 ont été les mois les plus productifs : respectivement 5, 6 et 5 articles.

Tenir un calendrier de publication me permet de m’organiser entre mes différentes activités : responsable de service dans une administration, présidente d’association, coach, etc.

Je fixe aussi la date de certains articles en fonction d’événements comme la Journée nationale des DYS, la journée de sensibilisation au TDAH, les événements inter-blogueurs (je vous en parle plus loin).

Mon calendrier éditorial est aussi influencé par l’agenda de mon fils : pause pour corriger son rapport de stage, pause pour le préparer à ses oraux. Et c’est OK.

Comment trouver des sujets intéressants et pertinents pour mon public cible ?

Être concernée par les thématiques dont je parle facilite grandement le choix des sujets. Mes rencontres avec des parents d’enfants DYS, des enseignants et des professionnels de santé depuis 2013 ont aussi alimenté mes réflexions.

Le plus difficile est de rédiger des articles qui auront un impact positif sur vous, amies lectrices. Merci pour vos retours dans les commentaires de chaque article.

Comment faire des recherches pour les articles et vérifier les informations ?

Je retourne souvent dans les livres que j’ai achetés ces 10 dernières années. Mes 2 mémoires sont aussi une bonne source d’information :

  • “Le parcours de santé des enfants atteints de troubles des apprentissages en Martinique, un parcours du combattant pour les familles – Quelles pistes pour l’améliorer ?” (soutenance en mars 2015)
  • “Le parcours de santé des collégiens dyslexiques dans la région Nord-Caraïbe (Martinique) : Comment améliorer le dépistage et la prise en charge ? – Une revue” (soutenance en septembre 2015)

Comment structurer un plan d’article de blog ou Vive le mindmapping !

La carte mentale est mon outil de prédilection pour structurer le plan de mes articles. J’utilise la mindmap d’abord en mode brainstorming pour noter tout ce qui me passe par la tête. Peu à peu, le plan de l’article se dessine. Cette visualisation me permet d’analyser la cohérence de la structure du plan. 

Construction de la structure de l'article en utilisant le mindmapping
Comment écrire des articles qui sont bien informés et engageants ?

C’est vous chères lectrices et chers lecteurs qui pouvez apprécier ce double critère. Vos commentaires à la fin de chaque article sont donc très importants. N’hésitez pas à en laisser.

Comment trouver ou créer des illustrations attrayantes ?

J’utilise 2 outils :

  • Pexels, pour trouver des images ou des vidéos libres de droits.
  • Canva pour créer mes propres designs.

J’insère également mes propres photos ou celles de mes amis photographes amateurs.

Comment optimiser les articles pour les moteurs de recherche ?

En entrant dans le monde du blogging, j’ai appris un nouveau mot : SEO (acronyme pour Search Engine Optimization), qui signifie « Optimisation pour les moteurs de recherche » en français. Je m’appuie beaucoup sur les conseils d’autres blogueurs spécialistes de la question.

Récemment, j’ai découvert l’utilité de l’intelligence artificielle (IA). Exemple de prompt : « Dis Merlin, comment pourrais-je améliorer mon article du point de vue du SEO ? »

Merlin est un magicien mais aussi une IA ou intelligence artificielle

Une coach qui aime les contes, ne pouvait choisir qu’une IA avec un nom de magicien 🧙‍♂️ 

Et après la publication des articles ?

Une fois que j’ai cliqué sur le bouton PUBLIER, j’ai deux choix :

  • Soit je redeviens la petite fille timide qui reste cachée derrière ses écrits.
  • Soit je mets mon chapeau de communicante et je fais savoir au monde francophone qu’un nouvel article est publié sur le blog de Madame Dys.

Tu as deviné que j’ai choisi la seconde option.

Comment promouvoir des articles de blog ?

Au début,  je faisais la promotion des articles très timidement : dans un groupe facebook privé de blogueurs et par mail aux abonné.e.s de l’infolettre de Madame Dys.

Puis, je me suis dit :

 « Bon, Magali, tu ne peux pas pousser tes coachées à élargir leur zone de confort, et de ton côté faire ta timide. Alors, profite d’un autre outil digital : les réseaux sociaux. »

Pendant ces douze premiers mois de blogging, j’ai testé plusieurs réseaux : 

  • LinkedIn, mon réseau préféré.
  • Facebook, le 1er réseau mondial en nombre d’utilisateurs.
  • Instagram, à cause ou grâce à ma cousine Lulu.
  • Twitter, à cause ou grâce à mon ami Nicholas.
  • et même WhatsApp, le Statut me sert de Une.

Retrouvez des statistiques sur les réseaux sociaux en France : https://www.blogdumoderateur.com/chiffres-reseaux-sociaux/

Les posts sur les réseaux sociaux me permettent de me faire connaître et de déterminer où se trouve principalement mon persona.

Mais pour pouvoir affiner mon analyse, j’ai surtout besoin de connaître vos attentes, en tant que mère d’enfants DYS. Alors, rejoignez-moi dans le groupe privé Facebook “A, B, C, Dys

Pourquoi est-il important de répondre aux commentaires et aux réactions des lectrices et lecteurs ?

Il est important pour moi de répondre de façon personnalisée à tous les commentaires. J’aime ce lien qui se tisse entre vous et moi.

Des fois, je pars dans des envolées lyriques comme ma réponse du 19 août 2023 à un lecteur.

Quand ma réponse à un commentaire d’article est presqu’aussi longue que l’article lui-même. Je vous invite à lire ma réponse à la fin de cet article-ci 😉

Si vous aussi vous souhaitez créer un blog, n’hésitez pas à me contacter. Je serai ravie d’échanger avec vous sur mon expérience.

Pourquoi le 4ème Accord Toltèque est important ?

« Les Quatre Accords Toltèques » de Don Miguel Ruiz est sûrement l’un des livres de développement personnel les plus lus au monde. Retrouve la présentation de cet ouvrage dans le 3ème article du blog “Les 3 livres qui ont changé ma vie de mère d’enfant DYS”

Liste des 5 accords toltèques

Quelle est la signification du 4ème accord toltèque pour moi ?

Le 4ème accord toltèque « Faites toujours de votre mieux » m’inspire particulièrement dans ma vie de femme, de mère et d’entrepreneure.

“Faire de son mieux” ce n’est pas faire les choses à la légère. C’est accepter notre imperfection. Cet accord nous invite à être attentives, mais à ne pas porter de jugement envers soi-même. A vouloir faire toujours plus et toujours mieux, nous risquons de nous épuiser. D’un autre côté, si nous n’exploitons pas toutes nos capacités, nous nous donnons peu de chance d’apprendre et de progresser, ce qui peut nous amener à de la frustration, à un sentiment de culpabilité ou à des regrets. 

“Lorsque vous en faites trop, vous vous videz de votre énergie et vous finissez par agir contre vous. Mais si vous en faites moins, vous vous exposez à la frustration, à la culpabilité et au regret. Le but est de trouver le juste équilibre.”
Citation d'Olivier Perrot

Le 4ème accord toltèque souligne l’importance de savoir faire preuve de bienveillance envers soi-même, d’être à l’écoute de soi et de ses valeurs.

Équilibrer ses priorités pour préserver son bien-être

Pour éviter l’épuisement, il est crucial de se placer en priorité et d’écouter les signaux de notre corps.

Un exemple…

Participer à des événements inter-blogueurs est quelque chose que j’apprécie énormément, car les sujets abordés sont toujours très inspirants. Cependant, certains de mes articles liés à ces événements n’ont jamais été finalisés ni publiés au cours des douze derniers mois, même s’ils étaient prévus dans mon calendrier de publication. J’ai pris la décision de dire NON à ces publications pour me dire OUI à moi-même. J’ai choisi de privilégier mon équilibre personnel plutôt que chercher à tout prix à publier avant la date limite.

J’ouvre une parenthèse pour vous expliquer ce qu’est un événement inter-blogueurs :

Un événement inter-blogueurs, aussi appelé « carnaval d’articles », est un événement en ligne au cours duquel plusieurs blogueurs publient des articles sur un même thème sur leur propre blog. Le thème est choisi par le blogueur hôte, qui est celui qui lance l’événement. Les blogueurs participants doivent soumettre leur article au blogueur hôte avant une date limite. Le blogueur hôte compile ensuite la liste de tous les articles dans un seul article, qui est publiée sur son blog.

Une autre statistique en passant : j’ai participé à 5 événements inter-blogueurs

Un de mes articles retenus dans un événement inter-blogueurs : Confiance en soi

Les prochains mois, je publierai moins souvent car je suis en pleine conception d’une formation en ligne pour les mères d’enfants DYS. Si tu veux être tenue au courant de son lancement, remplis le questionnaire en cliquant ICI

En conclusion, vous avez compris que j’aime lire, j’aime écrire et j’aime partager mes connaissances. J’aime tenir ce blog, même si cette activité a parfois mis à rude épreuve :

  • Ma détermination,
  • Ma discipline,
  • Ma créativité.

Grâce à cette première année de blogging, j’ai appris à maîtriser de nouveaux outils, j’ai osé être visible sur les réseaux sociaux et surtout j’ai publié mon premier livre. Si tu ne l’as pas encore lu, clique ici ou sur le bouton plus bas. C’est cadeau 🎁

J’ai pour ambition que le blog MADAME DYS devienne, d’ici trois ans, une référence sur le web francophone et qu’il vous apporte encore plus de valeur.

Et toi, quel est ton plus grand défi pour les six prochains mois ? Dis-le moi en commentaires. 


12 réponses à “Si j’étais un oiseau, je serais un colibri”

  1. Magali
    J’aime ta plume, et félicitation à toi!
    je me retrouve dans les sujets et citations que tu as traité. Pour garder le cap 😉 je viens faire une relecture régulièrement sur ton blog 👍🏾 car il est inspirant. Merci 🙏 ,j’essaie de me l’imprégner de la citation d’Olivier Perrot.

    • Coucou Dorothée,

      Un immense merci pour tes mots encourageants ! Je suis touchée de savoir que tu te retrouves dans les sujets abordés et les citations partagées sur le blog. C’est un honneur que tu reviennes faire des relectures régulières. Garder le cap peut parfois être un défi, mais je suis heureuse que le blog puisse apporter de l’inspiration. Merci de faire partie de cette belle communauté et de partager ce voyage avec moi. 🌟

      La citation d’Olivier Perrot est effectivement d’une sagesse profonde. Trouver le juste équilibre entre l’action et le repos, entre l’engagement et la préservation de soi, est une quête constante. C’est une leçon précieuse pour nous rappeler l’importance de l’auto-compassion et de l’écoute de nos propres besoins. En suivant cette voie, nous apprenons à éviter l’épuisement tout en évitant également les regrets liés à l’inaction. C’est un voyage parfois délicat, mais empreint de croissance personnelle.

      Merci de cheminer avec moi sur la route de la découverte et de l’équilibre. 🌈

      An lot soley
      Magali alias Madame Dys

  2. Merci de partager avec nous comment tu cree ton blog. C’est tres interessant et tu cree vraiment un lien avec tes lecteurs. Bonne continuation

    • Coucou Béatrice,

      Merci infiniment pour ton retour positif ! Je suis ravie que tu trouves intéressant le partage sur la création du blog. Créer ce lien avec les lecteurs est l’une des parties les plus enrichissantes de cette aventure. Merci de faire partie de cette belle communauté et de ton soutien. Je te souhaite une excellente continuation dans toutes tes propres initiatives. 🚀

      An lot soley
      Magali alias Madame Dys

  3. Waw, quel parcours inspirant!
    Merci pour tes partages, ta générosité et ton authencité.
    Ton blog est vraiment riche d’informations.
    Je te souhaite le meilleur pour la suite.

    • Coucou Jeanne,

      Un immense merci pour tes mots qui me touchent profondément. Je suis reconnaissante de pouvoir partager ce parcours avec des lectrices aussi bienveillantes que toi. Ta générosité et ton soutien sont une source d’inspiration constante. Merci de faire partie de cette belle communauté. Je te souhaite également le meilleur pour toutes tes entreprises futures. 🌷

      An lot soley
      Magali alias Madame Dys

  4. Merci pour votre article et merci pour votre blog. Il y a quelques années, j’ai travaillé avec une collègue DYS. J’ai découvert avec elle le monde des DYS et je me suis rendue compte à quel point, j’avais une méconnaissance du sujet et à quel point les parents (et les enfants) pouvaient être désemparés par ce sujet. Alors merci pour ce que vous faites. (Au passage, ma collègue fait partie des DYS qui ont réussi. Elle voulait devenir technicienne chimiste, et elle a réussi malgré les embûches. Alors, n’abandonnons pas nos rêves et “faisons toujours de notre mieux” 😉 )

    • Coucou Pauline,

      Un immense merci pour votre message touchant ! C’est une expérience enrichissante de partager des connaissances sur le monde des DYS et de contribuer à sensibiliser à ce sujet souvent méconnu. Je suis ravie d’apprendre que votre collègue a réussi à réaliser ses rêves malgré les défis. Son histoire est une belle source d’inspiration, et je partage totalement votre conviction : n’abandonnons jamais nos rêves et faisons toujours de notre mieux. Merci de soutenir cette cause et d’être ici pour partager ces belles histoires de réussite !

      An lot soley
      Magali alias Madame Dys

  5. Je trouve ça passionnant de te voir aussi épanouie, motivée et prise d’une mission de vie aussi forte. Tes mots font ressortir tout cela. Bravo pour cette passion partagée et merci.

    • Coucou Flore,

      Merci infiniment pour tes mots chaleureux et encourageants ! C’est une joie de partager cette passion avec des lectrices aussi bienveillantes que toi. Ta reconnaissance me donne encore plus de motivation pour poursuivre cette mission de vie. Merci de faire partie de cette belle aventure ! 🌟

      An lot soley
      Magali alias Madame Dys

    • Coucou Charlotte,

      Un grand merci pour tes félicitations et tes encouragements ! 🙌 C’est grâce à des lectrices inspirantes comme toi que cette aventure prend tout son sens. Merci de faire partie de cette belle communauté. 🎉

      An lot soley
      Magali alias Madame Dys

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *